Aller au contenu principal

EPL de Montmorot (39)

Les avantages pour l'employeur :

Employeur : Ce que vous devez savoir

Pour devenir Maître d’apprentissage, il faut :

  • -  être titulaire d’un diplôme ou titre professionnel qui correspond à celui préparé par l’apprenti

    et 2 années de pratique professionnelle

  • -  ou, en l’absence de diplôme, justifier d’au moins 3 années de pratique professionnelles

    LES OBLIGATIONS DE L’EMPLOYEUR

  • -  donner une formation pratique correspondant au métier proposé, inscrire l’apprenti au CFA et veiller à ce qu’il suive les cours

  • -  respecter la réglementation du travail

  • -  effectuer les déclarations obligatoires : déclaration d’embauche, demander une visite médicale d’ap-

    titude, établir la dérogation à l’utilisation des machines dangereuses (si apprenti de moins de 18 ans)

    dérogation qui doit être complétée par l’employeur, visée par le médecin du travail et le CFA

  • -  rémunérer l’apprenti chaque mois et établir une feuille de paye. Le temps consacré par l’apprenti aux cours dispensés au CFA doit être compté comme temps de travail et rémunéré comme tel. Déduire les repas et l’hébergement (barème/département) - durée de travail : 35 heures/semaine - congés

    payés : durée légale 30 jours ouvrables/an

page18image3162140768

Age

1ère année

2ème Année

3ème année

16 à 17 ans

27% du SMIC

39% du SMIC

55% du SMIC

18 à 20 ans

43% du SMIC

51% du SMIC

67% du SMIC

21 à 25 ans

53% du SMIC*

61% du SMIC*

78% du SMIC*

+ de 26 ans

100% du SMIC*

*ou, s’il est supérieur, du salaire conventionnel correspond à l’emploi occupé pendant la pre- mière année d’exécution

AIDE DE L’ETAT

Les contrats d’apprentissage conclus dans les entreprises de moins de 250 salariés afin de préparer un diplôme ou un titre à finalité professionnelle équivalant au plus au baccalauréat ouvrent droit à une aide versée à l’employeur par l’Etat.

L’aide est attribuée à hauteur de :

4 125 euros maximum pour la première année d’exécution du contrat d’apprentissage ; 2 000 euros maximum pour la deuxième année d’exécution du contrat d’apprentissage ; 1 200 euros maximum pour la troisième année d’exécution du contrat d’apprentissage.

Le contrat d'apprentissage :

explications

L'apprentissage :

en quoi cela consiste ?